Santé & Soins

La dentition du chien

Introduction

La dentition du chien adulte est normalement constituée de 42 dents permanentes. Celles-ci sont de forme, de taille et de fonction différentes.
Il s’agit de :
- 12 incisives
- 4 canines
- 16 prémolaires
- 10 molaires
La mâchoire inférieure est légèrement plus petite par rapport à la mâchoire supérieure. Cette dernière se referme sur la première.

Les 4 types de dents du chien

Les incisives :
Le chien adulte possède 12 incisives. Ce sont les petites dents centrées sur le devant de la gueule, et elles ne possèdent qu’une seule racine. Elles sont réparties de manière homogène, et selon la race du chien, le rayon de l’arc de cercle qu’elles forment est plus ou moins important. Elles sont plus volumineuses sur la mâchoire supérieure (en haut) que sur la mâchoire inférieure (en bas).

Les 2 incisives les plus au centre sont appelées « pinces », les 2 dents qui les entourent sont nommées « mitoyennes » et les 2 suivantes sont les « coins ». Les incisives de la mâchoire inférieure sont légèrement en retrait par rapport aux incisives de la mâchoire supérieure, mais sont tout de même en contact. Les 2 coins de la mâchoire supérieure sont les plus grosses et ressemblent aux crocs du chien.

Les incisives s’articulent « en ciseau » et servent à prendre la nourriture, la couper et la rogner.

Les canines :
Les incisives (les « coins ») sont entourées des canines : 2 en haut et 2 en bas. Comme les incisives, elles ne possèdent qu’une seule racine. Les canines sont recourbées, coniques et leur sommet est pointu. La canine inférieure s’insère entre le « coin » (la 3ème incisive) et la canine supérieure.

Les canines sont appelées couramment les « crocs ». Elles sont lacérantes et servent à attraper et déchirer la nourriture.

Les prémolaires :
Le chien adulte possède 16 prémolaires. Elles se situent derrière les canines et selon leur emplacement dans la gueule, elles possèdent 1 à 3 racines. Les plus proches des canines ont une seule racine, tandis que les plus éloignées en ont 3. Les prémolaires inférieures et supérieures sont disposées en quinconce mais ne se touchent pas entre elles. Les prémolaires supérieures sont normalement en avant des prémolaires inférieures.

Les prémolaires servent à couper et déchirer les aliments. La prémolaire la plus grosse et la plus au fond de la mâchoire supérieure (la 4ème) est la carnassière maxillaire.

Les molaires :
La dentition du chien adulte est également composée de 10 molaires : 2 en haut et 3 en bas, de chaque côté. Elles se situent dans le fond de la gueule. La 1ère molaire (juste après la dernière prémolaire) de la mâchoire inférieure est appelée « carnassière mandibulaire ». La carnassière maxillaire supérieure (la 4ème prémolaire) doit recouvrir la majorité de la carnassière mandibulaire inférieure : elles s’articulent en ciseau.

Elles sont volumineuses et servent à broyer et mastiquer les aliments.

Les dents de lait du chiot

Comme nous humains, le chiot possède une dentition déciduale constituée de 28 dents de lait avant d’obtenir ses dents permanentes. Les dents de lait apparaissent aux alentours de sa 3ème semaine de vie et sont progressivement remplacées lorsque le chiot est âgé de 3 à 4 mois. La dentition permanente est normalement entièrement constituée vers ses 6 à 7 mois.

Chez le chiot, ce sont d’abord les 6 incisives et les 2 canines de la mâchoire supérieure qui poussent. Sortent ensuite leurs homologues de la mâchoire inférieure. Et pour finir, les 12 prémolaires de lait apparaissent.
Les 4 prémolaires et les 10 molaires permanentes qui ne sont pas précédées de dents de lait poussent à 3 mois et demi.

Les dents de lait sont plus pointues que les dents définitives, et cela participe au déclenchement du sevrage puisque la tétée devient douloureuse pour la mère.
La pousse des dents est douloureuse pour les chiots, qui tentent de se soulager en mâchouillant tout ce qui leur tombe sous la patte. Il ne faut pas hésiter à leur donner des jouets à mâcher, préalablement placés au congélateur, car le froid permet de réduire la douleur.
Les incisives définitives sortent entre le 3ème et le 5ème mois de vie du chiot. Les canines et les prémolaires apparaissent entre le 4ème et le 6ème mois, et les molaires entre le 5ème et le 7ème mois.

Si les dents de lait ne sont pas tombées à l’âge de 9 mois, elles ne tomberont certainement pas d’elles-mêmes et il est alors conseillé de les faire enlever.
À partir de 15 mois de vie, les dents du chien commencent à se niveler, ce qui permet aux vétérinaires d’estimer l’âge du chien, notamment grâce au degré d’usure des incisives.

À savoir que généralement les dents de lait, en tombant, sont avalées par le chiot et sont très rapidement remplacées. Il est donc assez rare de s’en rendre compte ou de trouver les dents de lait du chiot.

Problèmes dentaires

Il est possible que la dentition du chien ne se développe pas correctement. Cela peut lui causer une anodontie, c’est-à-dire le fait de ne pas avoir de dents du tout, une oligodontie - le fait d’avoir peu de dents, ou une hypodontie - une mâchoire dans laquelle il manque quelques dents.

Le chien peut aussi souffrir de pathologies bucco-dentaires liées à l’installation de la plaque dentaire et à l’accumulation de tartre, telles que le creusement de poches sous les gencives, une infection bactérienne ou encore le déchaussement des dents. Pour éviter cela, un brossage régulier des dents du chien est conseillé. Celui-ci permettra également d’éviter des problèmes dentaires, comme les caries, les abcès dentaires, les ulcères de la bouchée, la pyorrhée etc…

Soins dentaires

Le brossage des dents du chien doit idéalement être fait tous les jours, mais 2 à 3 fois par semaine est en principe suffisant.
Pour cela, il est recommandé de commencer par brosser les dents les plus au fond en soulevant délicatement la babine, sans ouvrir la gueule du chien, avant de brosser les dents à l’avant de la mâchoire. C’est la face externe qui doit être brossée en priorité car la face interne est en partie nettoyée naturellement par la langue. Cela dit, si le chien se laisse faire, brosser l’intérieur de la gueule est bien car cela permet d’éliminer le tartre.

Il est aussi possible de favoriser une bonne hygiène dentaire en mettant à disposition du chien des jouets ou des os à mâcher.

Pour finir

Nous vous avons parlé ici de la dentition « normale » du chien, mais il existe des variations de celle-ci selon sa race.

Nous espérons que cet article aura pu vous éclairer au sujet de la composition de la dentition du chien, de ses différents types de dents et leur fonction, ainsi que sur son processus de développement dentaire !

Pour approfondir le sujet

Notre sélection de produits du moment

Doigtiers jetables pour les dents

Ces doigtiers vous permettent de nettoyer facilement les dents de votre chien ! Ils aident à réduire la plaque dentaire et le tartre, avec de l'huile de menthe pour une haleine fraîche.

Brosse à dents & Dentifrice pour chien et chat

Aux deux extrémités de la brosse à dents se trouvent deux têtes de brosse de taille différente, ce qui permet de l'utiliser aussi bien pour les grands chiens que pour les petits chiens et les chats. Le dentifrice contient une combinaison de deux enzymes spécifiques qui agissent contre le tartre, la parodontose et les caries.

Os Hunter Toothcleaner

La mastication de cet os en caoutchouc mou mais résistant permet au chien de maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire. Les picots nettoient les dents et massent les gencives. Et il est disponible en 2 tailles différentes, pour convenir à tous les chiens !

Bâton à mâcher en bois d'olivier

Le bois d'olivier est particulièrement agréable à mâcher pour un chien et présente l'avantage de ne pas faire d'éclats, mais de s'effilocher. Les fibres ne représentent pas de danger pour l'animal lorsqu'il les avale. Ce bâton à mâcher ne contient pas d'additifs artificiels. En mâchant le bois, le chien améliorera son hygiène dentaire en stimulant la salivation et en aidant à éliminer la plaque dentaire par abrasion.

Partager cet article

Laisser un commentaire